Notre équipe

L’URQR est animée par environ une vingtaine de bénévoles qui s’investissent dans les différentes actions de l’association. 7 personnes composent son Conseil d’Administration.

Le président de l’association est Bernard Imbert, sa vice-présidente Christelle Leduc son trésorier Michel Calvet, son secrétaire Armel Razous.

L’URQR compte 8 salariés :

  • Anne FALGUEYRETTES, coordinatrice

Issue de l’éducation populaire, spécialisée dans le secteur associatif et formée en développement local, Anne possède une large expérience en matière d’accompagnement de projet et de formation de groupe. Rompue aux méthodes participatives, elle déploie des outils dynamiques au service de l’animation et de la médiation de groupe. Coordinatrice de l’URQR, elle maîtrise les processus de gestion et de développement de structure et de partenariat. Elle intervient tant auprès d’associations et structures de l’ESS qu’auprès d’élus ou agents de collectivités territoriales ou institutions.

  • Jérémie LEFRANC, chargé de mission DLA Aveyron

Traversé et formé par les mondes du sport, de l’animation puis de l’enseignement, Jérémie s’est impliqué une dizaine d’années dans le monde paysan et la ruralité en pratiquant, en groupe, le polyélevage-culture. Curieux et intéressé par les articulations, les liens, les relations, entre individu et groupe notamment, il a ensuite obtenu un DHEPS (recherche-action portant sur les conflits) et publié un récit relatant aventures et fonctionnement collectif. Convaincu que les « solutions » sont multiples et que les personnes agissantes les détiennent, il met aujourd’hui ses connaissances et ses capacités d’écoute, de recul et de synthèse au service de structures engagées dans l’ESS, par le biais d’accompagnements réalisés dans le cadre du DLA de l’Aveyron.

  • Céline GONZALEZ, chargée d’animation du CRIB

Le parcours professionnel de Céline lui a permis d’acquérir de solides compétences en matière de conception technique, d’ingénierie administrative et financière de projets. Dotée de qualités relationnelles et de communication nécessaires à l’accompagnement de groupe et au développement de partenariats, elle conseille, accompagne et forme des bénévoles et salariés d’associations dans le cadre de ses fonctions à l’URQR, tant sur le plan méthodologique que règlementaire. Elle est convaincue de la nécessité d’agir à un niveau local et de manière participative, en s’adaptant au contexte et aux besoins spécifiques de chaque population.

  • Odile PROUST, chargée de mission DELTA

Depuis plus de 20 ans, Odile œuvre au sein des structures de l’ESS, ce qui lui donne une vision globale des points d’attention indispensables à la dynamique collective : clarté, accueil et partage régulier des valeurs fondatrices, transparence, renouvellement du projet en lien avec l’évolution de la société. C’est par une approche dynamique qu’elle accompagne à la création et au développement de structures : associations, tiers-lieux, entreprises, projets partenariaux. Elle conçoit et anime des formations par une pédagogie active participative intégrant la mise en situation et la coopération. Être à l’écoute de nouvelles personnes et de leurs motivations, leur faire reconnaitre leurs propres capacités pour agir, faciliter le passage du rêve à l’initiative, voir le collectif s’animer et prendre de la force : tout ceci l’anime dans sa pratique professionnelle, marquée par sa propre formation personnelle via l’éducation populaire.

  • Emmanuelle LECONTE, chargée de mission DLA 46

Diplômée en droit, sciences politiques et management culturel, Emmanuelle a travaillé près de dix ans auprès d’associations évoluant dans le domaine des arts et de la culture. De la gestion de structures à la conduite de projets, des arts visuels au spectacle vivant, elle a choisi de mener ses activités en milieu rural afin de participer pleinement à la vitalité de ce territoire par le biais de la démocratisation culturelle. Aujourd’hui, Emmanuelle revient à sa formation première en conseil et expertise en tant que chargée de mission sur le Dispositif Local d’Accompagnement du Lot. Ainsi elle poursuit son objectif consistant à favoriser le vivre et le faire ensemble en appuyant des acteurs menant des projets qui font sens.

  • Clara DELERIS, chargée de mission DELTA

Issue d’un cursus universitaire en alternance, Clara est diplômée d’un Master 2 « Intervention et Développement Social – Parcours Projet, Innovation, Démocratie, Territoire ». Son parcours professionnel au sein de diverses structures – Collectivités, Institutions, Centres Sociaux – lui a permis d’affirmer sa volonté de travailler dans le domaine du développement de projets locaux co-construits avec l’ensemble des acteurs d’un territoire. Riche de ses connaissances acquises au travers de ses expériences, elle s’intéresse particulièrement aux enjeux de démocratie participative et de développement du pouvoir d’agir et est également formée aux techniques d’animations participatives.

  • Claire MOUSSIER, comptable, aide administrative et chargée de mission appui comptable

Diplomée initialement en gestion des équipements culturels, Claire exerce dans ce domaine en région parisienne avant de rejoindre le Lot il y a quinze ans. Toujours animée par l’envie d’accompagner les projets, elle met alors l’accent sur leur aspect financier en travaillant dans le secteur bancaire. Afin de peaufiner ses connaissances, elle se forme ensuite à la comptabilité et fait ses armes en cabinet comptable et en entreprise. Convaincue qu’un projet n’a d’avenir que s’il est étayé par un pilotage financier sérieux et serein, elle ouvre alors son entreprise afin de proposer des accompagnements sur mesure aux entreprises et associations et dispense en parallèle des formations dans les chambres consulaires de la région. Elle a rejoint l’URQR afin d’en gérer la comptabilité et proposer un appui comptable aux associations qui nous entourent.

  • Florian BARES, chargé de coordination de recherches-actions

Son parcours se construit à la croisée de l’éducation populaire, de l’ESS et des sciences sociales. Quinze années d’investissement dans l’animation volontaire lui ont permis de développer un goût pour les pédagogies actives mises en place à de nombreuses reprises comme animateur ou formateur. Les sept années passée à la CRESS Nouvelle-Aquitaine lui ont données une connaissance des initiatives et des pratiques innovantes de territoires. Bon connaisseur de l’écosystème de l’ESS, il est impliqué dans les réseaux de chercheurs spécialistes de cette thématique, notamment au sein de la chaire Terr’ESS de sciences-po Bordeaux. Diplômé en histoire-géographie et en management, actuellement doctorant en sciences-humaines, il s’est forgé une solide culture théorique et méthodologique. Convaincu de l’importance de l’articulation entre savoirs pratiques et théoriques, Florian accompagne la mise en place de recherches-actions répondants aux problématiques des territoires, et facilite les interactions entre acteurs locaux et acteurs universitaires.